lundi 8 octobre 2007

La TNT payante, la TVHD et le café du commerce



Une étude réalisée par CSA pour l'agence spécialisée NPA Conseil indique que près de la moitié des 977 personnes interrogées se déclarent intéressées par la haute définition (HD).

En revanche, elles ne sont que 15% à montrer le même intérêt pour un abonnement à un bouquet de chaînes de la TNT payante.

Quant à la télévision mobile personnelle, elle n'intéresse que 10% des sondés. Et 5% se disent prêts à s'abonner.

Avec ce genre d'étude, je me pose toujours la même question : comment des personnes qui n'ont jamais vu, et encore moins testé pendant quelques jours pour se faire une première idée, peuvent affirmer être intéressées ou non par une nouvelle technologie ?

Des tests sur la TV mobile sont menés en France depuis un peu plus d’un an. Quelques centaines de testeurs ont eu entre les mains un téléphone mobile compatible avec la norme DVB-H (en gros la TNT mobile). Parmi ces heureux testeurs combien figurent dans le panel de CSA ? Je suppose que la majorité des sondés ont juste entendu parler de cette technologie… Et ils se disent pas intéressés !! Comme au café du commerce, ils ont un avis sur tout. Et surtout un avis.

Concernant le peu d’intérêt pour la TNT payante, les sondés sont cette fois plus nombreux à avoir vu quelques unes des chaînes disponibles dans ces offres. Mais pourquoi diable seraient-ils intéressés alors que très peu de communication et d’efforts (en terme de prix attractifs) ont été fait en faveur de la TNT payante.

Mais à qui profite le crime ? Peut-être à Canal+. L’opérateur, qui a digéré TPS, n’a pas intérêt à ce que la TNT payante ne marche sur ses plates-bandes.

Personnellement, je mise plus sur la TV mobile... gratuite. De nombreux ados, mais aussi des moins jeunes, apprécieront de regarder le dernier épisode de leur série préférée tranquillement au fond du lit. Même s'il y a une coupure de pub. Aujourd'hui, le téléspectateur est plus fidèle à un contenu qu'à une chaîne. Et la TV mobile fera vite partie de son univers.

Quant à la HD, elle restera encore longtemps réservée à une petite population prête à débourser plusieurs milliers d'euros pour avoir toute la panoplie indispensable pour apprécier la HD : l'écran, la source (TV payante ou DVD), l'ampli homecinema, les câblages... Et il faudra aussi être capable de bien régler son bel écran HD. Car beaucoup ne le savent pas mais un écran HD n'est pas toujours optimisé en usine. Une fois installé chez soi, il faut souvent affiner les réglages en passant par différents menus. Pas à la portée de Me Michu.

En attendant, les industriels et les médias ont beau dire que les gens s'équipent en écran HD et qu'ils sont donc intéressés par la HD. Faux. Etant donné la baisse des prix et le battage médiatico-publicitaire fait autour de ce nouveau format depuis la Coupe du monde de foot, le grand public n'a pas le choix lorsqu'il renouvelle son téléviseur : les linéaires des magasins croulent sous les écrans plats HD et les vendeurs sont incités à vendre en priorités ces modèles...

1 commentaire:

Sid a dit…

J'avais comme projet de bloguer sur la HD. Moi aussi je suis intéressé par la HD. Sauf que dans la pratique, pour faire fonctionner un téléviseur Full-HD en 1080p, il faut une source HDMI chiffrée, conformément au standard HDCP.

Microsoft a annoncé qu'ils ne le supporteraient pas. Les OS libres non plus pour des raisons évidentes. De toute manière, il est peu probable qu'un ordinateur personnel multitâche soit capable de tenir le 25Mo/s à fournir pour chiffrer le flux à destination de la TV.

Supportent ceci les quelques (chers) lecteur HD-DVD et Blu-Ray du marché (quand ils marchent). Je n'ai pas vu de décodeur TNT Full-HD. La Freebox n'en fait pas non plus, juste du 1080i. Etc.

En gros, est-il rentable de claquer sa bourse sur de la Full-HD aujourd'hui ?